top of page
Le phare

Grand-Bassam est une station balnéaire proche de la ville d'Abidjan, en Côte d’Ivoire, en Afrique de l'Ouest. Elle est connue pour sa plage fréquentée bordée de palmiers, qui s'étend le long de la côte Atlantique. La vieille ville, qui date de l'époque coloniale française, autrefois la capitale du pays, abrite de nombreuses maisons en ruines des XIXe et XXe siècles. Des robes traditionnelles sont exposées dans un ancien palais du gouverneur, au musée national du Costume.

Le 3 juillet 2012, le quartier France de Grand-Bassam, considéré comme le cœur historique de la ville, est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Lz maison Ganamet y est inscrite comme "patrimoine exceptionnel"

Le phare
Le phare

Le phare de Grand-Bassam a été construit dentre décembre 1913 et février 1914, il fut mis en service en Mars 1915.

Il balayait l'horizon toutes les cinq secondes et avait une portée de 30 km.

Il a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en même temps que la ville de Grand-Bassam

La maison Ganamet
La maison Ganamet

Construite en 1920. Elle fut acquise plus tard par Mr. Ganamet, un libano-syrien qui lui donna son nom.

Le 3 juillet 2012, le quartier France de Grand-Bassam, dans lequel est situé la maison, est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. La maison Ganamet y est inscrite comme « patrimoine exceptionnel ».

La maison Ganamet
Hôtel Postes et Douanes
Hôtel des postes et des douanes

L'ancien hôtel des postes et des douanes fut initialement construit en 1894 pour abriter les premiers services postaux de Côte d'Ivoire. Situé sur le Boulevard Treich-Laplène, il a été inauguré en tant que Maison du Patrimoine Culturel le 11 Juillet 2002.

Musée du costume

Le musée national du costume de Grand-Bassam est un musée d’État. Ce lieu a servi de bureaux aux gouverneurs de la Côte d'Ivoire qui s'y sont succédé entre 1893 et 1902.

Le musée national du costume a ouvert ses portes en 1980. Cet ancien palais du gouverneur est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2012 comme « patrimoine exceptionnel ».

Musée national du costume
Hôtel de France
Hôtel de France

Le premier hôtel de luxe à Grand-Bassam a été construit en 1900 et s'appellait "Hôtel de France";

Il était composé de 7 chambres dont 3 suites et d'un restaurant.
Cet hôtel était destiné à accueillir le ministre des colonies qui devait lancer les travaux pour la construction du chemin de fer. Mais ils ne viendra finalement pas à cause de l'épidémie de fièvre jaune.

Banque Centrale Africaine
Banque Centrale Africaine
Banque Centrale Africaine

La banque centrale africaine, fleuron du temps des colonies, lorsque Grand Bassam était capitale de la Côte d'Ivoire.

La maison des artistes
La maison des artistes

Ce bâtiment construit en 1905, fut le premier entrepôt utilisé par les Français pour stocker des marchandises et en faire le commerce.

Aujourd'hui c'est le lieu d'exposition et de vente des oeuvres d'un collectif d'artistes peintres et plasticiens.

Cathédrale et Évêché

La cathédrale du Sacré-Cœur de Grand-Bassam a éte érigé en 1982.

En 1896, une première baraque en planches servant de chapelle est édifiée.

Un nouveau bâtiment est inauguré le jour de Pâques de 1910.

En 1982, l’actuelle cathédrale du Sacré-Cœur sera édifiée, elle sera réhabilitée en 2004.

L'évêché

Évêché de Grand-Bassam

Cathédrale du Sacré-Coeur
La marche des femmes
La marche des femmes en 1949

Sur les murs du premier supermarché de Côte d’Ivoire, on peut voir une fresque qui dépeint la Marche des Femmes de 1949. Ces femmes se sont soulevées contre la puissance coloniale pour demander la libération de leurs époux, frères ou fils. Elles marchèrent, le 24 décembre 1949, d’Abidjan à Bassam, jusqu’à la prison pour réclamer justice. Elles devinrent les pionnières de la lutte pour l’indépendance du pays.

Le pont de la victoire

Le pont qui relie le quartier France à la ville,a été rebaptisé Pont de la Victoire en leur mémoire.

Il s'agit d'un ouvrage métallique de 150 mètre de long sur10 mètres de large qui fut mis en service en 1928.

Le palais des rois
Le palais des rois du royaume N'Zima

Le peuple N’Zima Kôtôkô regroupe 7 familles, il est d’origine Akan. Tout est décidé au sein de ces familles. Un problème qui ne trouve pas de solution est exposé au chef et si nécessaire au roi. Ainsi, dans la société traditionnelle N’zima, le roi est le chef des 7 familles. Il est systématiquement originaire de la famille des Alonhomba dont les symboles sont le raphia et la calebasse.
Le royaume est régit par le matriarcat. Ce sont les femmes (soeurs, cousines et tantes) qui choisissent le roi.

bottom of page